Les éditions Tradition Franciscaine vous proposent aujourd’hui, avec la collaboration du Centre Grégorien Saint-Pie-X, un premier fascicule, encore à l’état expérimental, d’un travail de longue haleine : transposer dans la matière du chant sacré le projet immense de Dom Guéranger.

Le projet final inclura les Kyriale, quelques motets et cantiques propres à la période liturgique concernée, et surtout des illustrations en rapport au commentaire proposé pour les pièces chantées.

Cette année, nous vous proposons 4 fascicules : un pour chaque dimanche de l’Avent. Ils contiennent les pièces propres de la messe et des vêpres. Le texte latin a été restitué avec tous les accents, y compris sur les monosyllabes. La traduction très littérale a été insérée sous le texte latin dans les pièces chantées. Le but est de permettre au chanteur de bien comprendre le mot qu’il chante. Il n’est pas toujours possible de placer le mot français au-dessous de son équivalent latin, mais un effort a été fait en ce sens. La traduction des oraisons et lectures est celle du missel de M. l’abbé Joly. Nous remercions les éditions Clovis qui nous permettent de l’utiliser dans le cadre de ces fascicules.

Ce fascicule n’est pas réservé aux chorales de haut niveau. Tous les termes techniques sont expliqués dans un glossaire en fin de fascicule. Nous avons ajouté également les versions psalmodiées de toutes les pièces. En effet, selon L’Instruction de la Sacrée Congrégation des Rites de 1958, la chorale ne peut omettre une pièce chantée de la messe. Mais elle peut psalmodier, voire chanter recto-tono (sur une seule note), les pièces qu’elle ne peut chanter telles qu’elles sont écrites dans le 800.

La majeure partie des commentaires est destinée également à ceux qui ne chantent pas la pièce, mais qui souhaitent la méditer en l’écoutant. Pour chaque pièce, ceux qui ne chantent pas sauteront le dernier paragraphe, destiné explicitement aux chanteurs. C’est dans ce dernier paragraphe (quelquefois dédoublé) que les chanteurs trouveront les conseils d’exécution qu’il sera bon de se remémorer au dernier moment.

Nous n’avons pas souhaité proposer dans un tel fascicule une chironomie complète, ni les légères modifications souhaitables dans les signes rythmiques de Solesmes (la législation interdit strictement de changer le texte de la Vaticane : les notes). Nous les suggérons parfois dans les commentaires. En revanche, nous indiquons le phrasé qui nous semble principal. Il n’englobe parfois qu’une incise. À d’autres moments il s’étend au membre, voire à la phrase contenue entre deux barres complètes. Nous avons choisi volontairement le phrasé qui domine et qui semble réalisable pour les chanteurs. En effet, toutes ces phrases musicales doivent être conduites en crescendo et accelerando (légers) jusqu’à l’apex, c’est la protase ; puis en decrescendo et ralenti (légers aussi) de l’apex à la finale, c’est l’apodose.

Pour conclure, nous adressons tous nos remerciements à ceux qui ont collaboré à l’édition de ce fascicule : d’une part les Pères Capucins et la famille Gélineau, qui ont conçu les commentaires et annotations ; d’autre part les conseillers techniques, en particulier M. l’abbé Jacques Peron ; enfin tous ceux qui nous ont rendu leurs remarques sur le fascicule expérimental du 1er dimanche de Carême. Ces remarques nous permettent d’améliorer le produit en vue de l’édition définitive. Nous vous remercions par avance de les communiquer à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Voici le fascicule ici

Un feuillet ne contenant que les pièces chantées et leur commentaire (plus court pour l'impression en nombre) est disponible ici-même.

Le 2e dimanche est disponible ici. Le feuillet raccourci pour les chorales ici.

Le 3e dimanche est disponible ici.

Le dernier dimanche sera publié également avec de l'avance.

 

Par l’abbé Louis-Marie Gélineau